Home DestinationsAmérique du sud Randonnée du cratère de Maragua, vers sucre en Bolivie

Randonnée du cratère de Maragua, vers sucre en Bolivie

Par Romlands
Randonnée du cratère de Maragua, vers sucre en Bolivie

La randonnée du cratère de Maragua est une balade courante à faire quand vous êtes à Sucre en Bolivie. Cette randonnée de 2 jours de marche vous fera passer par de chouettes et variés  paysages. Maintenant ce trek est beaucoup moins pratiqué car les agences touristiques vous proposent de le faire en 1 journée, en alternant des périodes de marche (sur les chemins) et de 4×4 (sur des pistes qui ont été récemment aménagées). Mais bien entendu, il est toujours possible de tout faire à pied! Pour cela, vous pouvez passer par une agence touristique qui vous organisera ce trek, pour une certaine somme (750bob/pers). Mais vous pouvez aussi l’organiser par vous même et partir seul.

C’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article: comment faire la randonnée du cratère de Maragua, seuls, sans guide ni agence. Cette randonnée nous a pris 2 jours pleins.

COMMENT SE RENDRE A LA RANDONNÉE DU CRATÈRE DE MARAGUA

Déjà, il faut se rendre à Sucre. Ensuite à Sucre, il faut prendre un bus ou un mini bus direction Potollo et s’arrêter à La Chapelle de Chataquilla (10bob/pers). Ces bus partent à 8h30 du rond point de l’aigle à Sucre. Il vous faudra environ 1h30-2h de bus pour arriver à La Chapelle de Chataquilla, où se trouve le départ du trek.

Pour revenir, il faut prendre un minibus (un collectivo) de Potollo, direction Sucre. Il en part régulièrement dans la journée et même dans l’après-midi (nous l’avons pris vers 15h). Les départs se font de la place principale de Potollo, et il vous faudra 4h environ pour rejoindre Sucre. À Sucre, le bus vous re-déposera au rond point de l’aigle. Ce trajet retour en collectivo nous a coûté 15bob/pers.

Enfin, petite précision: nous n’avons pas réservé en avance les bus, et nous avons pris les tickets juste avant de prendre les bus! Mais nous y étions en octobre, c’est à dire en basse saison.

QUOI EMMENER POUR FAIRE LA RANDONNÉE DU CRATÈRE DE MARAGUA

Nous avons acheté à Sucre des provisions pour les repas de midi et les encas. Souvent quand nous marchons nous faisons des « petits repas » de midi: cacahouètes, bananes, barres de céréales et eau. Nous avons pris les repas du soir et le petit-déjeuner dans les auberges.

Prévoyez de l’eau, assez pour tenir 1 journée entière, car vous ne pourrez vous ravitailler que à Maragua (arrêt le soir du 1er jour) et à Potollo (arrivée).

Pour les affaires, prévoir des affaires de trekking, et des affaires chaudes car les nuits sont très fraîches! Nous avions aussi pris notre duvet, qu’on était content d’avoir le soir.

Nous avons rencontré certaines personnes qui ont campé: si c’est votre choix, il faut prévoir tout le matériel de camping.

Enfin, il vous faudra un GPS. Surtout pour le 2eme jour, car il n’y a pas de vrai chemin. Il faudra donc vous orienter et tracer votre chemin grâce au GPS. Nous nous sommes orientés avec maps.me: précis et parfait pour ce trek.

JOUR 1.
Le parcours

Départ de La Chapelle de Chataquilla, là où vous dépose le bus. De là, il faut prendre le chemin des Incas, sur à peu près 4,5km. Ce chemin est sympa. Vous marchez sur des dalles formant des marches d’escalier, peu régulières, qui pour certaines datent de la période des Incas. Mais on ne vous cache pas qu’une grosse partie de ce chemin a été rénové!

En bas du chemin des Incas, vous arriverez au village de Chaunaca. Ici, vous attend un péage. Il faut payer 10bob/pers pour avoir le droit de passer.

Ensuite le chemin devient un peu moins fun, car il emprunte une piste récemment créée (piste utilisée par les 4×4 des tours qui vous proposent ce trek en 1 jour). Cette piste, vous allez marcher dessus pendant 12km pour arriver au village de Maragua. À mi chemin ( village de Ork’o K’asa) vous trouverez un nouveau poste de péage (10bob/pers) pour pouvoir continuer votre chemin.

  • À Maragua: vous pouvez allez voir une cascade (sèche quand nous y étions en octobre), et monter sur un petit belvédère pour avoir une vue sur le village. Le village de Maragua se situe en plein « cratère ». Apparement ce cratère serait dû à une chute de météorite… mais on n’est pas sur de l’information. En tout cas, il ne s’agit pas d’un cratère d’un volcan!

Au cours de cette première journée, nous aurons marché 18km, en 6h.

Où dormir, où manger:

Le village de Maragua est très petit! Cependant il comporte tout de même 3 hôtels: Cabanhas comunitarios (fermé quand nous y étions), l’hostal Cabana (seulement 9 places et occupé par un groupe d’une agence avec guide qui avait réservé). Et enfin l’hostal Rumi Wasi: qui était fermé aussi mais qui était notre seul espoir pour éviter de passer une nuit dehors… alors à force de tambouriner sur la porte, le propriétaire (occupé dans son jardin) a fini par nous entendre et à nous ouvrir! Le nuit nous a coûté 40bob par personne, petit dej inclus. Et on a demandé un repas pour le soir (une soupe) pour 10bob/pers.

Dans le village de Maragua, vous trouverez aussi de quoi acheter eau et éventuellement gâteau pour le lendemain. Les « magasins » ne sont pas très bien identifiables (car chez l’habitant) , mais très bien situés sur map.me. Donc suivez votre GPS ;p !

Randonnée du cratère de Maragua, vers sucre en Bolivie

JOUR 2
Le parcours:

Départ du village de Maragua. Attention à ne pas se tromper de chemin! Il faut longer le terrain au fond de la dernière maison du village. Puis vous allez monter sur les bords du cratère. Vous verrez, la géologie est assez impressionnante. Les bords du cratère ressemblent à une rosace. C’est très chouette!

Puis direction les traces de dinosaures, situées à Niñu Mayu, à environ 7 km de Maragua. Orientez vous avec le GPS pour les trouver. Vous verrez une dizaine de pas de dinosaures, bien marqués. Et vous y verrez aussi une petite dame vous demandant 10bob/pers pour un droit de passage!

Ensuite direction Potollo, village de fin du trek. Jusqu’au village de Chulpa, faudra vous orienté avec le GPS et trouvé votre propre chemin à travers champ, car pas de véritable chemins de traces. Puis à partir de Chulpa, vous regagnerez la piste qui vous mènera jusqu’à Potollo.

Au total, cette 2eme journée, nous avons marché 18km en 6h.

Où dormir, où manger:

Arrivé à Potollo, vous trouverez plusieurs hôtels, restaurants et tiendas pour vous vendre boissons et gâteaux. Nous sommes arrivés en début d’après- midi (14h) à Potollo. Nous avons donc choisi de prendre dans la foulée un mini- bus pour nous ramener directement à Sucre (si vous passez par une agence, vous dormirez à Potollo et vous rentrerez que le lendemain à Sucre: c’est pour ça qu’ils comptent 3 jours de trek. Alors qu’en réalité vous ne marchez que 2 jours et le 3eme jour est consacré au retour à Sucre…).

Randonnée du cratère de Maragua, vers sucre en Bolivie

LE COUT DU TREK

Pour pouvoir bien comparer, par rapport à ce que nous proposait l’agence à laquelle nous nous étions renseignées, nous nous sommes basés sur la même durée et les mêmes prestations. C’est à dire 2 jours pleins et 2 nuits.

Ainsi, en organisant seuls ce trek, nous avons payé:

  • -bus: 10 + 15 = 25bob/pers
  • -péage: 10 + 10 + 10 = 30 bob/pers
  • -achat de nourriture avant et pendant: 50 bob/pers
  • -Resto des 2soirs (Maragua et au retour à Sucre) : 10 +20 = 30 bob/ pers
  • -les 2 nuits d’hôtel (1 à Maragua et la 2e à Sucre): 40 + 60 = 100 bob/ pers

Soit  au total: 235 bob/ pers.

Contrairement à ce que nous annonçait l’agence: 750bob/pers.

C’est donc clairement plus économique de le faire seul!

BILAN

En résumé, ce trek est un trek relativement facile d’accès et sur des chemins faciles. La seule difficulté serait qu’on marche à plus de 3600m d’altitude, et qu’il faut savoir se servir de son GPS pour ne pas se perdre! Les paysages sont beau, et vous montrent une géologie forte intéressante de la Bolivie. Cependant on ne vous cache pas que la création des pistes pour les 4×4 dénature un peu le parcours… ainsi beaucoup de personnes le font maintenant en 1 journée. Mais l’avantage à cela, c’est que vous serez seuls sur les chemins. Enfin, nous ne voyons pas trop l’intérêt de passer par une agence avec guide. En effet avec le GPS vous ne risquez pas de vous perdre, vous pouvez avancer à votre rythme. Et surtout comme nous vous l’avons dit, c’est beaucoup plus économique de le faire seul.

 Voici un article qui pourrais vous intéresser : La visite du Salar d’Uyuni par Tupiza

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE?

N’hésitez pas à partager cette page si vous l’avez aimé ou nous laisser un commentaire.
Un moyen simple de nous remercier.

Tu pourrais aussi aimer

4 comments

Bruno 18 décembre 2017 - 3 h 05 min

Je viens d’effectuer le trek, j’ai beaucoup aimé, les couleurs et la géologie sont extra tout au long du parcours.
J’avais téléchargé les cartes sur google maps et imprimé cet article qui m’a été très utile quand j’avais un doute.
Quand je suis passé (17 Décembre 2017), il coulait un peu d’eau à la Garganta del Diablo et il y a eu une légère inflation puisque le « péage » pour voir les empreintes de dinosaures est passé de 10 à 20 Bs 🙂
A noter que j’ai pris le bus du retour à 13h50 à Potolo.

Merci pour cet article qui m’a donné l’envie de faire ce trek.

Reply
Romlands 18 décembre 2017 - 15 h 37 min

Merci, Bruno pour le retour cela fait super plaisir de savoir que ces petits articles peut être utiles ;p !! bon voyage 😀

Reply
Eléonore 22 juin 2019 - 19 h 12 min

Merci beaucoup pour cette description très précise !!! Je cherche justement à le faire seule et je ne trouvais que des descriptions avec guide. Cet article est exactement ce que je recherchais, en plus précis :))

Reply
Romlands 22 juin 2019 - 19 h 32 min

Merci Eléonore pour ton message! Parfait si l’article t’a plus! c’était notre but: un article qui puisse aider pour faire cette rando seul sans guide ;p !!

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.