Home Défi outdoor Traversée de la Chartreuse

Traversée de la Chartreuse

Par Romlands
Traversée de la Chartreuse

Traversée de la Chartreuse en courant et en un jour… Voilà le dernier petit défi qu’on s’est lancé. Au programme: 68km 4100 D+ dans les crêtes de la Chartreuse… Nous avons commencé la traversée de Chambéry pour arriver à Grenoble.

Dans ce petit article vous trouverez le parcours et notre organisation, si vous voulez réaliser le mémé défi. Yiihhaa, c’est parti!

Le massif de la Chartreuse est un massif montagneux des Préalpes, à la limite des départements français de l’Isère et dans une moindre mesure de la Savoie. Il culmine à 2 082 mètres d’altitude à Chamechaude.

QUAND FAIRE LA TRAVERSÉE DE LA CHARTREUSE

Pour ce défi, il faut faire attention à plusieurs paramètres qui peuvent engendrer l’échec ou la réussite de celui ci.

  • L’eau: ce fut le même soucis que pour notre traversée du Vercors: l’eau est un gros problème car une fois sur les hauteurs et les crêtes: il n’y a que très peu d’eau. La Chartreuse est un gruyère et l’eau s’infiltre très vite dans les sous sol. Fin juin, quand nous avons réalisé ce défi, il y avait déjà très peu d’eau dans les quelques sources du parcours. Par 2 fois nous avons du prendre l’eau des vaches.
  • La neige: peut être un petit soucis sur certaines crêtes, mais le parcours étant globalement tout le temps en dessous de 2000m, vous avez peu de chance d’en rencontrer à partir de mai.
  • L’orage: comme toujours en montagne l’orage peut être dangereux. Donc restez très prudent sur les prévisions météo car uns grande partie du parcours se passe sur des crêtes.

Concernant la période: mai-juin semblent les bons mois pour réaliser ce défi car il ne fait pas trop chaud et il reste encore un peu d’eau dans les quelques sources qui jalonnent le parcours. Et sans cet accès à l’eau, impossible de réaliser le défi! Sauf si vous êtes un véritable chameau… Avant mai, il risque d’y avoir un peu trop de neige sur les hauteurs et les crêtes, mais pourquoi pas.

Chartreuse photo

ORGANISATION DE LA TRAVERSÉE DE LA CHARTREUSE

Pour ce défi, nous avons pu bénéficier des services de la sœur du collègue qui a pris le temps dans la journée de remonter à Chambéry en train pour chercher notre voiture et pour la déposer chez elle à Grenoble. La grande classe, merci encore à elle.

  • Si vous n’avez pas cette chance, vous pouvez laisser votre voiture à Grenoble et monter en train à Chambéry pour quelques 10€.
  • Vous pouvez faire une navette avec 2 voitures. Mais c’est un peu pénible en vrai de venir avec 2 véhicules.
  • Vous pouvez faire du blabla-car.
  • Vous pouvez prendre le bus 5€.

NOTRE MATÉRIEL

Un sac à dos de type Trail de 5 litres (Salomon pour moi)

  • 3 flasques de 500ml
  • 2 sandwiches
  • 5 barres clifbars (type block)
  • Crème nok
  • 1 portable (GPS ou secours…)
  • 1 paire de bâton
  • Casquette
  • Veste de pluie
Traversée de la Chartreuse

LE PARCOURS DE NOTRE TRAVERSÉE DE LA CHARTREUSE

DE CHAMBÉRY A GRENOBLE

Pour ne pas se perdre, nous avons utilisé un Smartphone avec le parcours enregistré sur maps.me  (GPS hors ligne).

Vous verrez que cette traversée est vraiment sympathique: les paysages sont magnifiques et les chemins vraiment top.

Partie 1

Pour commencer, on se lance dans une très longue montée sur des chemins qui sont plus ou moins des grandes pistes. Ce ne sont pas vraiment les passages les plus intéressants du parcours, mais ils sont obligatoires pour gagner les hauteurs de la Chartreuse. Ils offrent malgré tout de beaux points de vue sur Chambéry puis sur une partie du parcours qui nous attend.

Ça monte plutôt fort mais pas mal de parties sont courables. Il faut en profiter car ça ne sera pas toujours comme ça sur ce parcours!

A noter qu’il y avait aussi de l’eau dans toutes les sources affichées sur ign. Nous n’avons pas manqué d’eau sur cette partie, mais nous avons bien fait attention à remplir régulièrement nos gourdes pour na pas manquer pour plus tard.

Partie 2

Une fois le village de la Plagne passé, les choses sérieuses commencent! Une grosse montée au col de l’Alpette nous emmène sur les hauteurs de la Chartreuse. Hauteurs que nous ne quitteront quasiment plus.

Pour commencer, c’est grand plateau qui nous est proposé: le décors est magnifique, le single vraiment sympa même si un peu technique à cause des nombreux cailloux et roches.

Sur ce plateau l’eau nous a légèrement manqué: nous avons pris par 2 fois l’eau de bac à vache car l’eau ne coulait plus du tuyaux! Nous retrouverons de l’eau au chalet d’Aulpt.

La partie qui arrive juste après le chalet d’Aulp du Seuil est l’une de mes préférées. Les paysages sont grandioses entre fleurs, roches, arbres… Au fond de cette vallée nous arrivons au col de Bellefont qui annonce le début des crêtes en direction de la dent de Crolle.

Cette 2ème partie n’est pas si simple car elle est plutôt difficile à courir jusqu’à la dent de crolle: un chaos de roches calcaires vous attend. C’est beau mais c’est pas facile d’aller vite là-dedans… De plus il n’y a pas beaucoup d’eau dans le coin donc il faut faire attention. Vous aurez une chance de retrouver de l’eau après la grosse descente plutôt technique de la dent de Crolle (attention ça glisse fort).

Partie 3

Après la dent de Crolle, on continue le parcours pour rejoindre la dernière crête de l’aventure qui va en direction du fort St-Eynard. Mais autant le dire tout de suite: cette crête vous semblera probablement interminable. Il y aura sur cette crête quelques beaux points de vue sur Grenoble, pour motiver les troupes!

Cette portion est plutôt courable mais pas très roulante. Il faudra bien faire attention aux chevilles jusqu’à la fin!

Une fois le fort atteint, il restera principalement de la descente pas très technique, mais bien raide! Ça va piquer les cuissots, surtout après la journée que vous avez passée!

Quand vous arriverez à la Basilique, vous pouvez vous dire que c’est terminé. Même si il vous reste une brave descente d’escaliers à faire. C’est plutôt cool de finir dans ce coin: c’est mignon et agréable comme retour à la civilisation.

Sur cette portion nous n’avons pas manqué d’eau: les points d’eau étaient suffisants et conséquents.

Et voilà, vous êtes arrivés à Grenoble…  Mission terminée: vous avez traversée la Chartreuse! Direction le 1er bar que vous trouvez pour tomber une bonne grosse bière bien méritée.

Traversée de la Chartreuse en une journée!

BILAN

La traversée de la Chartreuse en 1 jour (68km 4100d+ via crête) est un beau défi que j’ai vraiment adoré. Nous avons eu un temps parfait avec du soleil et par moment des nuages pour nous protéger de la chaleur et nous rafraichir légèrement, sans nous gâcher les paysages! On ne pouvait espérer mieux pour la météo!

Pour le parcours il n’y a pas grand chose à redire il était nickel: technique, avec ses crêtes et des parties plus roulantes pour courir. Je le redis, mais juste il faut faire attention à l’eau… Comme souvent c’est le nerf de la guerre! Mais surtout la clé de la réussite de ce beau défi.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.