Home DestinationsEuropeAngleterre L’Écosse pour la Glencoe Skyline

L’Écosse pour la Glencoe Skyline

Par Romlands
Glencoe Skyline

L’Ecosse, ça faisait un moment que j’en rêvais! J’attendais une raison ou une occasion pour y aller et là, en cherchant des courses de Trail sur le net, je découvre l’annonce de la 1ère édition de la Glencoe Skyline: une super occasion de partir en Ecosse: c’est parti!!!

Un fois l’inscription validée (c’est pas évident, il faut un petit CV dans le skyrunning ou l’alpinisme), j’ai pu me lancer dans l’organisation du voyage pour profiter au maximum de la course, de l’Écosse et de ses magnifiques paysages.

QUAND FAIRE LA GLENCOE SKYLINE

La meilleure période pour partir dans le Nord de l’Ecosse se situe de fin Juin à début Septembre. Mais c’est l’Ecosse, donc même en été vous pouvez avoir une semaine de pluie. La Course Glencoe Skyline était fin Août en 2015 et début septembre en 2016.

COMMENT SE RENDRE A LA GLENCOE SKYLINE ?

V  O  I  T  U  R  E     –      A  V  I  O  N

  • Voiture: mais de France faut être motivé.
  • L’avion: le plus rapide bien sûr avec la possibilité d’arriver à Glasgow, Edimbourg ou Inverness qui sera mon choix vu que je souhaitais visiter le nord de l’Écosse après la course. Trouvez le vol qui vous convient sur momondo par exemple.

COMMENT SE DÉPLACER / SE LOGER ?

  • Pour me déplacer, j’ai choisi de louer un van et vous l’aurez compris, il me servira aussi à me loger. L’Ecosse est le pays du camping car, vous pouvez dormir de partout: de petits emplacements sont prévus pour ça, même dans les coins les plus perdus. C’est un régal! (Pensez à faire attention à votre essence, dans le nord il n’y a pas beaucoup de station et j’ai failli finir à sec. ATTENTION on conduit à gauche là-bas.)
  • Il y a bien des bus mais ça ne me semble pas très pratique (City link)
  • Pour dormir, si vous aimez un peu plus de confort, pas de soucis pour vous: il y a des B&B de partout!
  • Vous pouvez aussi louer une chambre chez l’habitant ou son appartement avec le site Air BnB.

LA GLENCOE SKYLINE 2015

C’est la course de tous les extrêmes: c’est beau, très beau, c’est dur, très dur, et c’est un peu engagé! Du pur skyrunning avec peut être un peu d’alpinisme. Sur la Curved Ridge et Aonach Eagach Ridge il ne faut pas mettre le pied au mauvais endroit! Ce n’est pas vraiment dur techniquement mais l’erreur peut-être fatale il faut bien le dire, avec la fatigue il faudra être très prudent et aussi ne pas avoir le vertige. Mais l’organisation ne ment pas sur ça!

The organisers have an obligation to ensure that the Salomon Glen Coe Skyline™ is as safe as possible, but without diminishing the nature of the challenge… The nature of the challenge is very severe and there is a risk of serious injury or death whilst participating in this event.

Tout est très bien expliqué sur le site de la course GLENCOE SKYLINE .
Glencoe Skyline

L’organisation est au top:

Pour une 1ère édition c’était assez fou! Pointage électronique à chaque point de passage (ça paraît normal à notre époque, mais quand on voit où se trouvent certains points de passage…), balise GPS pour demander des secours en cas de problème. Aucun problème de balisage alors qu’il n’y a pas tout le temps des chemins (single track la majeure partie du temps). Le seul petit bémol pour moi serait le ravitaillement: il n’y en a que 2 et le dernier, situé à 2-3 km de la fin, est plutôt inutile. Alors soit vous êtes un chameau, soit vous partez avec 3 litres d’eau, soit comme moi vous remplissez dans les rivières (il y en a partout au bord du chemin et l’eau est potable).

La zone de départ:

Elle était parfaite (grand parking, avec bar restaurant, toilettes, douches, zone Wifi…), mais elle changera en 2016 pour éviter de courir les 3 premiers kilomètres de la course sur du bétume. Je pourrais vous donner plus d’infos, mais leur site est vraiment bien fait, toutes les infos y sont. Je vous redonne le lien: GLENCOE SKYLINE .

Elle fait assurément partie des plus belles courses que j’ai pu faire, avec la Tromso Skyrace et le Mafate trail tour.

Voici le lien de la vidéo de la course : VIDEO YOUTUBE

LE RESTE DE MON VOYAGE EN ECOSSE

J’avais à l’origine prévu de faire l’ascension du Ben Nevis (le plus haut sommet d’Ecosse) le lendemain de la course, mais quelques nuages et la lourdeur de mes jambes m’ont dirigés plus tôt que prévu vers l’île de Skye.

Le Ben Nevis est le point culminant des îles Britanniques avec 1344 mètres d’altitude. Situé près de Fort William en Écosse, il fait parti des monts Grampians dans les Highlands.

Le reste de mon voyage ressemblera plus à un road trip avec quelques petites balades d’une heure ou deux. J’aimerais vous faire une liste de tous les endroits jolis et donc à voir, mais franchement il y en a partout! Entre les lochs, les châteaux, les villages, les moutons et autres curiosités comme le Old Man Storr, vous ne saurez plus où donner de la tête, et votre carde SD sera vite remplie!

L’île de Skye est obligatoire à voir :

Il ne faut pas louper ça! Par contre ce n’est pas très sauvage, les touristes sont nombreux, évitez donc les heures de pointe si vous pouvez.

  • Old man Storr (curiosité minérale)
  • Still Rock (cascade qui se jette dans la mer)
  • the Fairy poll (canyon avec piscine naturelle et quelques courageux qui s’y baignent)
  • Le village de Portree (j’y suis passé très rapidement: impossible de se garer)
  • Le village Dunvegan
  • Duntulm pour une nuit tranquille face à l’Océan.

Après l’île de Skye, je suis parti en direction d’Ullapool en cherchant les petites routes perdues qui longent la côte. Un régal: plus on monte moins il y a de monde et franchement on se demande pourquoi, car c’est de plus en plus beau. Après la ville d’Ullapool, j’ai trouvé un endroit bien sympathique pour me faire une belle balade vers un sommet à 700M: j’ai pu profiter d’un magnifique point de vu seul au monde.

Puis fin du road trip en entamant la route retour vers Inverness.

BILAN DE LA GLENCO SKYLINE + ÉCOSSE

Très positif pour moi, la course a été un régal! Tout skyrunner doit tenter de la faire: on oublie vite la douleur dans de tels endroits. Pour le reste de l’Écosse, vous l’aurez compris j’ai adoré paysages, population, nourriture, château, nature… Je n’ai pas le souvenir d’un seul point négatif, là au moment de la rédaction de l’article. Donc aller vite courir ou visiter l’Écosse!!!

Voir aussi La Palma : Transvulcania 2015

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE?

N’hésitez pas à partager cette page si vous l’avez aimé ou nous laisser un commentaire.
Un moyen simple de nous remercier.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.