Home Défi outdoor Traversée de Madère

Traversée de Madère

Par Romlands
Traversée de Madère

La traversée de Madère en autonomie complète: petit défi outdoor comme je les aime bien! Je m’étais fixé l’objectif de traverser Madère en 5 jours: 145km D+6387. Le défi sera réalisé en à peine 4 jours à cause du temps qui m’a fait aller beaucoup plus vite que prévu.

QUAND FAIRE LA TRAVERSÉE DE MADÈRE

Pour randonner, on peut partir de Mars à Octobre sans problème, mais il faut savoir que Mai/Juin est la période la plus fleurie. Personnellement je suis arrivé un tout petit peu trop tôt, les fleurs pointaient juste le bout de leurs têtes.

Le climat de Madère est un climat subtropical où il fait beau pratiquement toute l’année. Cependant, dans les zones montagneuses, les pluies sont présentes et violentes d’octobre à novembre. En ce qui concerne la température, celle-ci est douce la majeure partie du temps: 17 à 18 °C en moyenne durant l’hiver et 23 à 24 °C en été.

Traversée de Madère

COMMENT VENIR A MADÈRE

A  V  I  O  N

En avion bien sur, avec la TAP Portugal pour moins de 300€ l’A/R. N’hésitez par à chercher le meilleur prix sur un site comparateur comme momondo.

OU DORMIR A MADÈRE

Pour les quatre 1ères nuits j’ai dormi dans ma tente, peut importe où je me trouvais. Certain coins étaient très sympathiques, d’autres un peu moins… J’en parlerais un peu plus dans le récit ci dessous.

•A l’arrivée de la randonnée à Porto Moniz, je me suis installé pour une nuit dans un petit hôtel pas cher, confortable avec un restaurant et une belle vue. Parfait pour se reposer après 4 jours d’effort. Vous pouvez réserver ici « Salgueiro ».

•Avant mon retour en France, j’ai passé 2 nuits à Funchal (la capitale). Après avoir un peu bataillé, j’ai trouvé un hôtel pas cher (20€ sans petit déjeuner) avec un propriétaire qui parle français, bien sympa: Le Residencial Monaca. Un peu plus bas dans la rue il y a un restaurant de locaux: au top (Le Sirius je crois).

•Vous pouvez aussi louer une chambre chez l’habitant ou son appartement avec le site Air BnB.

MON PARCOURS POUR LA TRAVERSÉE DE MADÈRE

E  N      4      J  O  U  R  S      D  E       M  A  R  C  H  E

L’aventure a donc été découpée en 4 parties que je n’avais pas vraiment prévues avant. Seul le parcours était vraiment défini, même si j’ai du y apporter quelques modifications en cours de route.

JOUR 1:

•La 1ère partie commencera pour moi sur les hauteurs de Machico. J’aurais aimé commencer un peu plus à l’Est à la pointe Sao Lourenco Peninsula. Mais j’avais peur de manquer de temps. Je n’ai eu aucun problème pour relier Machico à Porto Da Cruz. Par contre dans Porto Da Cruz, j’ai vraiment bataillé a trouver mon chemin, je me suis un peu perdu jusqu’à trouver une grosse route que j’ai pu repérer sur ma carte. Ce sera le seul endroit où j’aurais eu un problème d’orientation. Sinon cette 1ère journée est faite de chemins répertoriés et plutôt bien entretenus, aucun problème. Le parcours est vraiment magnifique avec les levadas à flan de montagne, typiques de Madère. Après 43km de marche, je trouve un petit coin sympa pour dormir à l’entrée des montagnes.

JOUR 2:

•La 2ème journée sera un peu plus compliquée. En effet je devais passer sur des chemins beaucoup moins empruntés voir oubliés. Du coup le dépaysement et l’aventure sont total: énorme brouillard et grand froid sur le sommet, pluie, levada abandonnée ou cassée, chemins envahis par la végétation, tunnel de plus de 500m… J’ai du planter ma tente au bord d’une levada, il n’y a pas beaucoup de place dans les montagnes de Madère, et la nuit a été plutôt froide. Malgré tout ça, je me suis régalé sur ces 38km. Je suis juste un peu déçu d’être passé au sommet (Pico Ruivo) dans les nuages (heureusement j’ai pu en profiter plus tard lors d’un jour de repos à Funchal: je ne pouvais pas louper ce point de vue magnifique, et en effet c’était TROP BEAU!).

À 1810 mètres au-dessus du niveau de la mer, le panorama depuis le Pico de Arieiro couvre une majeure partie du nord-est jusqu’au littoral sud de l’île, et c’est à couper le souffle. C’est le paradis des marcheurs avec des chemins qui raviront les randonneurs les plus invétérés. Rendez-vous là-bas en voiture ou en car ou en courant bien sur.

madere_pico_ruivo_Traversée de Madère

JOUR 3

•3ème journée: là c’est la galère! Dès le matin la levada sur laquelle je suis est complètement écroulée: impossible à passer (je vois mon chemin de l’autre coté du précipice… la loose). J’ai du sortir ma carte, trouver un autre chemin, faire un énorme détour et emprunter pas mal de route. (A Rabacal j’aurais pu prendre un chemin en fond de vallée mais il était marqué en très petit sur la carte et avec l’expérience des derniers jours j’ai préféré jouer la sécurité et faire un détour par la route jusqu’à Galhano et regagner la vallée). Les paysages sont toujours magnifiques et les chemins toujours aussi atypiques pendant ces 40km.

madere_map_carte_Traversée de Madère

JOUR 4

•La 4ème journée sera une formalité pour regagner Porto Moniz. 14km le long d’une levada dans le fond d’une vallée puis le long d’une petite route serpentée jusqu’à la ville d’arrivée.

Porto Moniz a des banques, un petit port et une place avec commerce (praça), ainsi qu’un aquarium (Aquarium de Madère), installé dans l’ancien fort São João Batista (1730) et un centre culturel et scientifique (Ciência Viva). Elle possède aussi des «piscines naturelles» d’origine volcanique, en bord de mer, payantes (pour les aménagées) ou gratuites.

Pour le retour a Funchal j’ai trouvé les horaires de bus de porto Moniz à Funchal sur se site.

BILAN DE LA LA TRAVERSÉE DE MADÈRE

Les chemins et paysages sont juste magnifiques! Allez voir par vous même, vous ne pourrez pas être déçu. Madère est très adapté à la marche mais pas vraiment sur plusieurs jours: pas de camping, pas de gîte (enfin le seul croisé était fermé quand j’ai voulu me réfugier dedans pour me réchauffer).

Il faut savoir qu’à Madère il fait très bon au niveau de la mer mais dès qu’on monte ça se rafraichi vite, et encore plus quand il fait mauvais temps (mon duvet était un peu léger j’ai du sortir la couverture de survie une nuit à 1500m).

Je recommande cette destination pour tous marcheurs, de tous niveaux: il y a tellement de chemins que tout le monde peut y trouver son compte!

Voici le liens des autre défis outdoor que j'ai pu me lancer, cela pourrais vous inspirez!

VOUS AVEZ AIMÉ NOTRE ARTICLE?

N’hésitez pas à partager cette page si vous l’avez aimé ou nous laisser un commentaire.
Un moyen simple de nous remercier.

Tu pourrais aussi aimer

20 comments

Antoine 26 août 2017 - 15 h 24 min

Merci pour ce beau compte-rendu. Je peux te demander avec quel équipement tu arrives à concilier running et bivouac? Tu es parti avec quel sac, tente et duvet, pour arriver à courir avec tout ça sur le dos?
Merci d’avance ! 🙂

Reply
Romlands 5 septembre 2017 - 0 h 27 min

Salut Antoine !! C’était du petit running, plutôt de la marche rapide et run dans les descentes. J’avais un sac de 40litres qui fessait moins de 10kg, tente a 800g duvet 400G. Le plus lourd c’était la nourriture mais elle est vite parti!

Reply
Antoine 8 septembre 2017 - 16 h 55 min

Super, merci beaucoup pour ton retour !

Reply
CAPI 26 décembre 2017 - 14 h 33 min

Hello ! Merci pour ce super témoignage qui donne envie !
Petite question : quelle carte as tu utilisée pour préparer ton parcours ?

Reply
Romlands 26 décembre 2017 - 15 h 08 min

Salut CAPI j’ai utilisé https://www.amazon.co.uk/Madeira-Tour-Trail-Map-8th/dp/1782750037 cette map. C’était la mieux a l’époque !

Reply
CAPI 28 décembre 2017 - 11 h 16 min

Super merci beaucoup !!! 😀

Reply
Hélène Fillon 4 mars 2018 - 23 h 04 min

Bonjour
Je suis en train de prévoir la traversée aussi merci pour ce résumé. As tu utilisé seulement la carte ou aussi trace gps?
A quelle époque y étais tu? Tu n’as utilisé que les bus pour les transferts? y a t il des endroits pour acheter de quoi se ravitailler?merci

Reply
Romlands 5 mars 2018 - 8 h 50 min

Salut Helene,
Alors j’ai utilisé la carte pour le plaisir de l’orientation, mais j’avais aussi un gps au cas ou (Genre le téléphone avec l’application maps.me).
J’ai fait la traversé en Mai.
Pour le 1er transferts j’ai pris un taxi (car l’avion est arrivé tard: plus de bus) mais sinon oui j’ai tout fait avec les bus.
Et pour le ravitaillement rien du tout, par contre il y a un ou 2 restaurants sur le parcours quand on rejoint les parkings mais pas grand chose. Il ne faut pas compté dessus.

Voila Bonne balade

Reply
Bessaguet 21 avril 2018 - 15 h 26 min

Bonjour et merci de votre récit nous partons en octobre avec mon amie pouvez vous me contacter par mail et ou tel.
D avance merci
Cordialement M Eric****

Reply
Hélène 11 janvier 2019 - 13 h 08 min

Bonjour

Vous dite rien niveau ravitaillement.

Quid de l eau? Récupération si il pleut la nuit ou il y a des sources?

Je réfléchis à partir en mars mais en conciliant plusde chemins officiels si possible.

Merci.

Reply
Romlands 11 janvier 2019 - 20 h 10 min

Coucou !! Il y a énormément d’eau à madère genre vraiment beaucoup, sources, rivières, et surtout des levadas. Avec un bon filtre pas de problème pour moi. Pour le reste pas de ravito j’ai tout fait en autonomie et je n’ai pas croisé grand chose …
Romain

Reply
Guillaume 16 février 2019 - 20 h 42 min

Hello,

Merci pour cet article !
Je pars à Madère mardi. Je me tâte à faire la traversée. C’est pas franchement la saison, mais j’ai tellement envie de liberté…
J’ai deux questions:
– sais-tu où acheter une recharge de gaz à Funchal ?
– c’est possible de télécharger le tracé GPS ?

Reply
Romlands 17 février 2019 - 12 h 20 min

Salut Guillaume
Alors dessolé je ne sais plus du tout ou j’ai foutu la trace GPS (probablement dans mon vieux pc qui a rendu L’âme ..)
Pour le gaz je ne sais pas, pour évité de perdre du temps (j’ai attaqué le chemin à la sortie de l’avion ;p) et gagné du poids j’étais venu avec plaquettes Esbit
voila voila ;p

Reply
Guillaume 20 février 2019 - 12 h 55 min

Yo! Je sais pas ce que c’est que les plaquettes esbit:-D j’ai trouvé du gaz à O Bordão Comércio Actividades Náuticas E Montanhismo, Funchal:-)

Reply
Romlands 23 février 2019 - 7 h 45 min

Les plaquettes esbit sont des petits cubes de combustible solide. 4 suffisaient a faire bouillir mon eau . Merci pour l’info je vais le rajouter dans l’article cela pourrait peut être intéressé du monde!
Bonne balade à Madère.

Reply
jeannin 3 avril 2019 - 16 h 14 min

Bonjour,
Merci pour ton récit,c’est un beau parcourt.
Je pars avec ma fille faire la traversée dans le même sens que toi,départ le 17/04/19
Machico: porto-moniz
J’aurais aimé savoir pourquoi de Machico à Ribério frio tu as préféré passer par le sentier qui longe la cote,jusqu’à Porto da Cruz plutot que celui qui passe plus sur les hauteurs jusqu’à Portela?
Sais tu si de Ribério frio à Pico das Nogueiria on peut emprunter la Levada do Furado?
Et enfin,depuis Casa Lombo Do Mouro aprés Pico Das Furnas, il est possible de prendre le grand tunnel de la Lev de Rabacal?
Le but est de faire le moins de route possible.
Merci d’avance
Walter

Reply
Romlands 3 avril 2019 - 19 h 27 min

Bonjour, et Merci

Alors :

– J’ai pris le sentier qui longe la cote par choix, j’avais envie de surplombé l’ocean et j’ai souvenir de beaux paysages.
– Je ne sais pas vous répondre pour la Levada do Furado … aucune idée désolé…
– Alors oui il est possible de prendre le grand tunnel, Mais lors de mon aventure la Levada c’était écroulè un peu plus loin ce qui m’avait obligé a faire demi tour, je pense qu’elle été réparée depuis.

Voila j’espère vous avoir aidé un chouilla ;p !! Bon chance pour votre aventure cela va être génial.

Reply
jeannin 12 avril 2019 - 7 h 41 min

Bonjour Romlands
Merci pour ta réponse,je pense que nous allons faire le même tracé .
Encore merci pour ton récit et tes conseil.
Walter

Reply
ESBRI Carine 15 avril 2019 - 9 h 50 min

Super ! Merci pour ce récit inspirant!
Je pars dans 15 jours (sur un coup de tête!) et grâce à ton récit je viens de peaufiner mon itinéraire de traversée…
Est-ce que tu sais s’il y a des autorisations particulières pour bivouaquer ou une quelconque interdiction à utiliser un réchaud?
Est-ce que l’on trouve « facilement » des lieux pour poser la tente ?
Est-ce que l’on pourrait éventuellement échanger par mail ?

Reply
Romlands 15 avril 2019 - 21 h 08 min

Coucou!
Les voyages sur un coup de tête sont les meilleurs hihi
-Il semblerait qu’officiellement il faut un autorisation de bivouac mais personne te répondra pour l’avoir ou te la demandera, c’est aprioris une grosse perte de temps. Il faut quand même respecter la nature et être très prudent avec le feu (car il y a quelque année un gros boue de foret est parti en fumé …) et ne laisser aucune trace.
-Alors pour la tente il n y a pas vraiment de lieux fait pour ça je me mettait ou je pouvais en fin de journée parfois sur le chemin, parfois sur des spot plus sympa!
Tu peux éventuellement me parler sur instagram ou Facebook pour échanger!
Romain

Reply

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.